Coronavirus : Le président de l'OGC Nice Jean-Pierre Rivère veut commencer la saison de Ligue 1 2022... en février

FOOTBALL Le président de l'OGC Nice veut bouleverser le calendrier du championnat pour s'adapter face à la crise sanitaire et financière causée par le Covid-19

Jonathan Hauvel

— 

Jean-Pierre Riovère, président de l'OGC Nice
Jean-Pierre Riovère, président de l'OGC Nice — NSJsport/Shutterstock/SIPA

« Le compte à rebours a commencé. Le football est en grand danger. » Jean-Pierre Rivère, président de l’OGC Nice, a rappelé l’état d’urgence dans lequel se trouve le football français, précisant toutefois « que la santé est la priorité de tous ».

Dans une interview accordée à Nice-Matin, l’homme d’affaires a exposé son plan pour le championnat afin de « donner une cohérence aux trois années à venir ».

Premier objectif : terminer la saison actuelle. « Pour 2020, l’idée est de reprendre le championnat en cours fin août et le terminer fin octobre ou en novembre, détaille le président du Gym. En 2021, nous pouvons envisager la même chose. »

Zapper l’hiver

Le principal changement interviendrait en 2022 : « Il serait envisageable de débuter notre championnat en février et de fixer la trêve (de Noël) entre le 1er août et le 17 août. »

Avantages : « se donner le temps de régler l’aspect sanitaire » et « éviter les matchs à huis clos répétés et très ennuyeux », permettre « à un plus grand nombre de supporters et de partenaires de reconstruire et assainir leur situation financière », « réduire considérablement les matchs en hiver, sur des pelouses dégradées, avec des conditions climatiques difficiles » afin « d’inciter davantage les familles à se rendre au stade » en mai, juin et juillet, et enfin, « s’adapter dès aujourd’hui à la Coupe du monde qui se déroulera au Qatar du 21 novembre au 18 décembre 2022. »

Reste à savoir maintenant comment la LFP recevra les propositions de l’Azuréen.