Boris Diaw quitte déjà la présidence des Métropolitans 92

BASKET Nommé l’été dernier, l’ancien international français a présenté sa démission ce week-end

C.C.

— 

Boris Diaw n'est plus le président des Metropolitans 92.
Boris Diaw n'est plus le président des Metropolitans 92. — ludovic MARIN / POOL / AFP

Un petit tour et puis s’en va. C’est un peu comme cela que l’on pourrait résumer l’expérience de Boris Diaw aux Metropolitans 92 de Boulogne-Levallois. L’ancien joueur NBA a présenté ce dimanche sa démission aux dirigeants. Il quitte la présidence du club seulement quelques mois après sa nomination.

« Malgré une saison satisfaisante sur le plan sportif, des difficultés sont apparues quant au mode de fonctionnement du club, et dans les relations entre Boris et certains membres du directoire sans pour autant en imputer la responsabilité à quiconque. Il s’agit d’un état de fait qui a conduit Boris à prendre cette décision dans l’intérêt du club », explique le communiqué du club. Alain Bouvard, membre du directoire, le remplace par intérim.

De son côté, Boris Diaw va continuer sa mission auprès de l’équipe de France. Il est manager général adjoint en charge des relations avec les joueurs, notamment de NBA et d’Euroleague.