Mort de George Floyd : « Ferme ta gueule et dribble »… LeBron James répond à une présentatrice de Fox News

ETATS-UNIS Laura Ingraham a reproché au basketteur des Lakers ses prises de position politiques soutenant le mouvement Black Lives Matter

P.B.

— 

LeBron James porte un t-shirt «I can't breathe» («Je ne peux pas respirer») en 2014 après la mort d'Eric Garner.
LeBron James porte un t-shirt «I can't breathe» («Je ne peux pas respirer») en 2014 après la mort d'Eric Garner. — Kathy Willens/AP/SIPA

Laura Ingraham est une habituée des polémiques. Cette présentatrice de Fox News, qui avait perdu des sponsors publicitaires l’an dernier pour avoir défendu un suprémaciste blanc comme « une personne croyant en la souveraineté nationale », s’est attaquée à LeBron James, mercredi soir. Alors que la star des Lakers est particulièrement vocale pour dénoncer la mort de George Floyd et le racisme aux Etats-Unis, Ingraham lui a répondu : « Ferme ta gueule et dribble. »

« Il n’est jamais sage de chercher des conseils politiques de quelqu’un payé 100 millions de dollars par an pour jouer à la balle. Au fait, LeBron et Kevin (Durant), vous êtes de grands joueurs, mais personne n’a voté pour vous. Des millions (d’Américains) ont élu Trump pour être leur coach. Alors gardez vos commentaires politiques pour vous, ou, comme quelqu’un l’a si bien dit : ''Fermez vos gueules et dribblez''. » Elle reprend là le titre d'une série documentaire de LeBron James sur l'engagement des athlètes.

Dans le même temps, Laura Ingraham a défendu le footballeur américain Drew Brees, qui avait estimé que mettre un genou à terre pendant l’hymne américain était un « manque de respect » au drapeau – des propos qui ont contraint Brees à s’excuser pour avoir été « à côté de la plaque ».

« Fucking tired »

« Si vous n’avez toujours pas compris pourquoi la protestation bat son plein : on est simplement f-n tired [on en a p****n de marre] d’être traités de la sorte. Est-ce qu’il faut qu’on vous l’explique de manière plus simple ? A tous mes frères et sœurs, ne vous inquiétez pas, je ne m’arrêterai pas tant que je ne verrai pas du CHANGEMENT », a répondu LeBron James sur son compte Twitter.

Celui qui a grandi dans une banlieue pauvre de Cleveland, élevé par une mère célibataire, a également retweeté une vidéo de sa société de production Uninterrupted. Le clip enchaîne les messages suivants : « Ferme ta gueule et dribble », « Ferme ta gueule et tacle », « Ferme ta gueule et fais ton boulot », « Ferme ta gueule et mets tes mains en l’air », « Ferme ta gueule et allonge-toi », « Ferme ta gueule et reste par terre. » Comme George Floyd.