PSG – Atalanta : De Mbappé à Navas, quelles sont les bonnes et mauvaises nouvelles pour Paris avant la demi-finale ?

FOOTBALL Distribution de bons et mauvais points après la qualification sur le fil face à Bergame en quarts de finale de Ligue des champions (2-1)

William Pereira

— 

Neymar et Mbappé se font des mamours après le scénario fou contre l'Atalanta.
Neymar et Mbappé se font des mamours après le scénario fou contre l'Atalanta. — David Ramos/AP/SIPA

En deux minutes de football et autant de buts inscrits, le PSG s'est octroyé au moins six jours de rab à Lisbonne. Le temps de préparer la demi-finale, soit contre Leipzig, soit contre l’Atlético, mais aussi de faire le bilan à froid du quart contre l’Atalanta Bergame, mercredi. Ce qu’on va s’empresser de faire dans notre infinie grandeur pour prémâcher le travail de Thomas Tuchel en distribuant bons et mauvais points. Eh ouais, on est comme ça nous.

» Les bonnes nouvelles

Mbappé est de retour

Mais comment fait-il ? Alors que n’importe quel humain lambda boîterait toujours comme un canard à sa place, Kylian Mbappé a passé avec brio le contrôle technique post-blessure à la cheville. « Me parle pas de douleur », a-t-il tweeté, non sans humour. Les défenseurs bergamasques ne peuvent pas en dire autant après avoir pris des courants d’air de l’espace pendant une demi-heure. A peine de retour, déjà décisif, qu’est-ce que ça sera la semaine prochaine ? On n’aimerait pas être João Félix…

Di Maria aussi

Quand il fallait aider Neymar à organiser, il a manqué. Quand il fallait balancer des pralines de l’extérieur du pied, il a manqué. Et quand il fallait apporter le surnombre dans la surface, il a aussi manqué. Paris accueillera donc avec joie le retour de suspension de l’Argentin pour son futur doublé en demies.

Thiago Silva va enfin connaître les demies de C1

Après d’innombrables échecs avec Milan et le PSG en quarts, voila le Monstre aux portes de la finale pour la première fois de sa carrière. Il emporte dans sa poche le pauvre Duvan Zapata. Pour revenir aux demies, c’était maintenant ou jamais pour le Brésilien, qui espère toujours secrètement prolonger au PSG, même si cette histoire a l'air moyennement réciproque. On lui conseille vivement d’aller en finale pour compléter le bal des premières-dernières fois.

L’équipe est super contente de son match

Surtout Thomas Tuchel, dont le seul fait d’armes aura été de réparer son approximation tactique au milieu de terrain grâce à la magie des cinq remplaçants. « Je suis très heureux, les buts sont arrivés très tard mais la victoire est méritée. On n’a jamais arrêté d’y croire, d’attaquer. On a démontré une grande mentalité. On a eu des gars sur le banc qui ont eu un grand impact sur ce match. C’est mérité, on a forcé la chance. C’est normal dans le foot que cela se passe comme ça dans un match décisif ».

» Les mauvaises nouvelles

Keylor Navas est sorti sur blessure

Le Paris Saint-Germain peut-il raisonnablement espérer gagner une demi-finale de Ligue des champions sans l’aide de Keylor Navas ? Rappelons qu’avant sa blessure, il a permis aux siens de rester en contact avec l’Atalanta au prix d’arrêts qu’on imagine mal Rico effectuer. Il faudra pourtant s’y faire, au Sévillan. Car le gardien costaricien risque de louper la demie à cause d’une lésion aux ischios jambiers de la jambe droite. A moins que Mbappé lui file le 06 de son médecin.

Mauro Icardi est en crise

Le problème quand on poste des photos de soi en train de déguster des asados, c’est qu’il faut assumer derrière. Jurisprudence Dani Osvaldo et Gonzalo Higuain. Et on ne peut pas dire que ce soit vraiment le cas en ce moment pour l’Argentin, qui n’a toujours pas frappé au but depuis la reprise du football, et on abuse à peine. Si ça continue, Choupo va le doubler dans la hiérarchie.

Marco Verratti boite encore

Paris a récupéré Mbappée et va récupérer Di Maria mais n'est toujours pas sûr de pouvoir compter sur Verratti​ d’ici la fin du Final 8. Les images de l’Italien en train de fêter le but du 2-1 en tribunes sont formelles : le hibou boîte encore.