Montpellier-Lyon : Aouar expulsé, Juninho s’en prend à l’arbitre

LIGUE 1 Pour le directeur sportif de l’OL, jamais l’arbitre n’aurait dû expulser l’international espoir, auteur d’une grosse semelle sur Arnaud Souquet

Jérôme Diesnis

— 

Juninho à Turin avant Juventus-OL en 8e de finale retour de Ligue des champions, le 6 août 2020.
Juninho à Turin avant Juventus-OL en 8e de finale retour de Ligue des champions, le 6 août 2020. — Nicolò Campo/Sipa USA/SIPA
  • L’Olympique lyonnais qui visait la première place à Montpellier en cas de victoire s’est incliné au stade de la Mosson.
  • Un match que l’OL a disputé prenant 35 minutes en infériorité numérique après l’expulsion d’Houssem Aouar juste avant la pause.
  • Pour le directeur sportif Juninho, l’arbitre a pris une décision injuste et n’a pas été à la hauteur.

Le dernier match de Houssem Aouar sous le maillot de l’Olympique lyonnais s’est-il achevé sur un carton rouge ? Le milieu de terrain qui bénéficie d’un bon de sortie par l’OL a été expulsé juste avant la mi-temps à Montpellierl’OL a finalement été battu 2-1.

Au micro de Téléfoot, Juninho, le directeur sportif de l’OL, s’en est pris à l’arbitre François Letexier (lequel avait officié deux jours plus tôt en Ligue 1 lors du classico comme arbitre vidéo). « A Montpellier, il faut un arbitre qui ait du courage. A chaque fois qu’on vient, on repart avec un carton rouge (l’OL s’est incliné à la Mosson 1-0 la saison dernière avec une expulsion en prime de Koné). On ne donne pas un rouge comme ça. Il y a faute, ça méritait un jaune, mais donner un carton rouge à ce moment-là, l’arbitre a décidé du match ».

Une semelle sur Souquet

C’est d’abord un avertissement qu’il a dégainé à l’encontre de celui qui aurait pu honorer sa première sélection avec les Bleus lors de la Ligue des nations (avant de devoir renoncer au rassemblement puisque positif au coronavirus). Mais alerté par les arbitres vidéo, il a décidé, après avoir consulté le VAR, que la semelle de l’international espoir sur le tibia du défenseur montpelliérain Arnaud Souquet méritait l’expulsion.

Dans ce match engagé où deux penaltys ont été sifflés, Hilton a également vu rouge en fin de match pour un tacle non maîtrisé sur lequel le Brésilien a d’abord touché le ballon, puis de façon non intentionnelle le genou du lyonnais.

« On n’a pas assez joué », regrette Rudi Garcia

Rudi Garcia s’est montré plus mesuré en conférence de presse, regrettant des « faits de jeu ». Mais pour le coach lyonnais, son équipe « n’a pas suffisamment joué. On fait 15 bonnes minutes où on touche le poteau. C’est dommage de ne pas ouvrir le score contre ce genre d’équipe. Ensuite on a un peu disparu, regrette-t-il. On savait qu’il fallait être présents ici dans la combativité car on sait que Montpellier impose ça à ses adversaires. On savait donc qu’il fallait surtout ne pas faire d’erreur, ne pas être sanctionnés et garder la tête froide. »