Benoît Paire de nouveau testé positif au Covid-19 (mais autorisé à jouer à Hambourg)

TENNIS Le Français ne sait en revanche pas s’il pourra disputer Roland-Garros cette année

A.L.G.

— 

Benoît Paire, mi-homme, mi-Covid.
Benoît Paire, mi-homme, mi-Covid. — Daniel Bockwoldt / dpa / AFP

Benoît Paire vit décidément une reprise la saison la moins funky de sa carrière. Testé positif au Covid-19 à l’US Open, le Français s’est vu écarté du tournoi avant d’être placé en quarantaine forcée dans la bulle new-yorkaise avant de pouvoir revenir en France. De retour sur les courts, le joueur nous a ensuite offert une parodie de tennis en lâchant complètement son match qui l’opposait l’Italien Jannik Sinner lors du premier tour à Rome.

A Hambourg, mercredi, Paire a fini par abandonner face à Casper Ruud après avoir concédé le premier set puis les deux premiers points du second (4-6, 0-2). Et comme si ça ne suffisait pas, le Français a de nouveau été testé positif au coronavirus à deux reprises depuis son arrivée sur le sol allemand ! Ce qui laisse à penser que le premier test effectué aux Etats-Unis pourrait bien être un faux positif…

Paire dans le flou le plus total

« A mon arrivée, j’ai été encore testé positif au Covid. Je suis fatigué, je n’en peux plus. J’ai dit, je me casse ! Et là le mec me dit : ''Ici, en Allemagne, si tu es positif au Covid et que tu as déjà fait ta durée de quarantaine, normalement on ne teste plus les joueurs, car même si tu l’attrapes encore, tu n’es plus contagieux'' », a-t-il expliqué à nos confrères de L'Equipe après son abandon.

(Légitimement) paumé face à tout cela, Paire s’interroge sur le manque de cohérence des règlements sanitaires en fonction des pays : « L’ATP me laisse jouer ici, alors que je suis positif au virus ». Pour l’heure, lui-même ne sait pas s’il pourra tenir sa place à Roland-Garros. Avant de réaliser de nouveaux tests une fois sur Paris, le bonhomme estime « avoir une chance sur deux d’être positif » et de devoir renoncer aux internationaux de France.