Tony Yoka a mis K.O. Johann Duhaupas dès la première reprise, en moins de deux minutes, le 25 septembre 2020, à Nanterre.
Tony Yoka a mis K.O. Johann Duhaupas dès la première reprise, en moins de deux minutes, le 25 septembre 2020, à Nanterre. — FRANCK FIFE / AFP

BOXE

«Tu finis en croix», déjà un nouveau challenger pour Tony Yoka après sa facile victoire contre contre Duhaupas

Raphael Tronché a pris le micro sur le ring vendredi soir après la victoire de Yoka pour le défier

C'est toute la magie de la boxe. Dans une mise en scène digne des pires scenarios écrits par les ligues de catch américaines, les spectateurs de l'Arena 92 ont vécu un drôle de truc vendredi soir. Quelques minutes après la victoire expéditive de Tony Yoka sur Johann Duhaupas, un autre boxeur Raphaël Tronché est venu sur le ring pour le prendre le micro. 

« C'est toujours très simple de dire de loin, que moi j'ai peur, caca-culotte et tout. Y a personne sur ce ring qui a peur de toi, je te le dis clairement, a déclaré Tronché. Sur WhatsApp, t'as dit des choses qui ont rien à voir avec le sport, tu m'as envoyé des messages, tu m'as insulté. Je ne t'ai jamais insulté. Moi, comme je t'ai dit : tu veux faire ce combat, on le fait. Tu finis en crois »

Yoka a répondu calmement, sans assurer qu'un combat allait se faire. «  Ce serait cool, c'est sûr, maintenant on va voir comment ça s'organise, si les deux parties sont d'accord, je parlerai pas avant d'avoir signé les papiers, ça peut parler beaucoup pour rien. Raphaël est venu ce (vendredi) soir, il a fait son show. Je sentais qu'il allait venir. Il sait qu'il a laissé passer sa chance. Ça fait plus de deux ans que je voulais le boxer, faire le Championnat de France, on lui a fait des propositions. »

On saura rapidement si tout ça n'était qu'une belle bande annonce scénarisée pour le prochain combat de Tony Yoka. En espérant que celui-là dure plus qu'une minute.