OM : « Trop tôt pour faire un bilan », Villas Boas et Mandada ne veulent pas s’inquiéter de leur début de saison moyen

FOOTBALL Pour André Villas Boas et Steve Mandanda, il est « trop tôt pour faire un bilan » du début de saison après le match nul contre Metz (1-1)

Adrien Max

— 

Pour Steve Mandanda, l'OM doit faire mieux, mais il ne s'inquiète pas du début de saison moyen de son équipe.
Pour Steve Mandanda, l'OM doit faire mieux, mais il ne s'inquiète pas du début de saison moyen de son équipe. — Sylvain THOMAS / AFP
  • Morgan Sanson a sauvé l’OM en égalisant dans les dernières minutes du match contre le FC Metz samedi soir au stade Vélodrome (1-1).
  • Pour l’entraîneur André Villas Boas et le capitaine de l’OM Steve Mandanda, il est trop tôt pour faire un bilan du début de saison moyen de leur équipe et notamment à domicile.

Au stade Vélodrome,

« On peut encore se permettre ce genre de chose ». André Villas Boas n’a pas voulu se montrer alarmiste à l’issue du match nul de son équipe samedi soir au stade Vélodrome face au FC Metz. Déjà très chanceux face à Lille (1-1), l'OM a cette fois été sauvé par Morgan Sanson dans les dernières secondes du match. Un troisième match à domicile sans victoire depuis le début de saison.

« Pour l’instant ce n’est pas positif parce qu’on a perdu plusieurs points à la maison. Ce match nul est un résultat acceptable pour les deux équipes, mais on a raté tous les matchs ici. Sur neuf points possibles, on en gagne que deux, c’est trop tôt pour faire un bilan, mais il faut travailler. On peut encore se permettre ce genre de chose », a reconnu André Villas Boas en conférence de presse.

« Etre plus efficace »

Un constat partagé par le capitaine de l’OM, Steve Mandanda. « Pour ces matchs à domicile, on n’a pas su gagner. On ne peut pas se satisfaire de ça, mais il ne faut pas tomber dans le négatif », considère le portier olympien. Il a été une nouvelle fois décisif en sauvant le deuxième but messin en fin de match.

Toujours pas de victoire à domicile, mais André Villas Boas a vu des améliorations en comparaison de la défaite face à Saint-Etienne (0-2), et du match nul contre Lille (1-1). « On a eu de meilleures séquences avec le ballon, on a mis plus de pressings, et on a eu plus d’actions. Malheureusement il n’y a toujours pas d’efficacité, c’est ce qu’on voulait mettre en deuxième mi-temps mais ça n’a pas été le cas. Il faut plus insister, et être plus efficace devant le but pour avoir le match sous contrôle », a détaillé le portugais. « On doit rester souder, positif, et continuer de travailler », abonde Steve Mandanda, qui regrette aussi de ne pas avoir « su concrétiser ».

Malgré une nouvelle contre-performance, qui plus est face à une équipe du bas de tableau de Ligue 1, André Villas Boas n’est pas inquiet du classement. « On reste au contact avec le haut du classement, seul Rennes a pris un peu d’avance », se rassure-t-il.

Lyon et la Ligue des champions

Mais un gros match, face à un nouveau rival direct pour le haut du classement, attend les Marseillais dès le week-end prochain à Lyon. « C’est un match très important qui nous attend contre Lyon, il va falloir montrer un autre visage, on doit encore améliorer beaucoup de choses. Il faudra monter un autre visage », espère André Villas Boas.

Mais d’ici là, l’OM connaîtra son groupe de Ligue des champions, avec le tirage au sort qui doit avoir lieu jeudi prochain. « J’attends le tirage avec impatience, ça fait longtemps qu’on attend ça. On va avoir un groupe très solide, avec des grosses équipes. La ligue des Champions, c’est comme ça, on va enchaîner les rencontres, ça ne va pas être simple contre des adversaires de qualité », explique Steve Mandanda. En plus des problèmes dans le jeu, il faudra aussi gérer la fatigue du côté de Marseille. La saison risque d’être très longue.