Clémence Calvin a été suspendu quatre ans par l'AFLD.
Clémence Calvin a été suspendu quatre ans par l'AFLD. — KENZO TRIBOUILLARD / AFP

ATHLETISME

Affaire Clémence Calvin : Le Conseil d'Etat confirme la suspension provisoire de l'athlète

La marathonienne avait fait appel devant le Conseil d'Etat de sa suspension décidée par l'AFLD

Suspendue quatre ans par l’Agence française antidopage pour s’être soustraite à un contrôle inopiné au Maroc le 27 mars 2019, la marathonienne Clémence Calvin a vu son recours rejeté par le Conseil d’Etat. « Les faits à l’origine de la décision étaient établis et la suspension, prise au terme de procédures régulières, était justifiée », a précisé l’instance dans un communiqué officiel publié vendredi.

L’athlète, qui avait affirmé que des personnes se présentant comme des policiers l’avaient accostée dans la rue, dénonce depuis le départ un comportement violent de leur part, les accusant d’avoir fait tomber son enfant âgé de deux ans à l’époque. Version que réfute totalement l’AFLD.