Zinédine Zidane en conférence de presse à la veille de Real Madrid-PSG, le 25 novembre 2019.
Zinédine Zidane en conférence de presse à la veille de Real Madrid-PSG, le 25 novembre 2019. — Manu Fernandez/AP/SIPA

CONSTAT A L'AMIABLE

Real Madrid : Percuté par Zinédine Zidane, le conducteur repart avec un selfie (et le smile jusqu’aux oreilles)

Un accident mais un selfie avec Zizou, Ignacio Fernadez a vécu une matinée aigre-douce

Magnifique histoire que celle relatée par le journal espagnol La Voz de Galicia. Samedi, alors qu’il cédait le passage avant d’entrer sur un rond-point dans la zone de Valdebebas, dans la banlieue de Madrid, un conducteur s’est fait percuter par l’arrière par une voiture de luxe. Ignacio Fernandez est alors sorti de son véhicule pour constater les dégâts et là, surprise, il tombe nez à nez avec un chauffard nommé Zinédine Zidane. Le coach du Real Madrid se rendait en effet ce matin-là au centre d’entraînement madrilène pour diriger la séance du jour des Merengue.

« Dès que je l’ai vu, je l’ai reconnu et je lui ai dit : "J’aurais aimé te rencontrer dans d’autres circonstances mais ce n’est pas mal non plus" », raconte ce gérant d’un magasin de meubles. Par crainte de voir une foule s’amasser autour d’eux, sans parler de la presse madrilène friande de ce genre d’anecdotes, Zizou demande alors au conducteur s’il accepte de régler ce différend ultérieurement par téléphone. Ignacio Fernandez accepte, mais non sans avoir demandé au préalable un selfie à Zidane. C’est de bonne guerre.

« Je lui ai demandé de prendre un selfie parce que sinon les gens n’allaient pas me croire quand je leur dirai que j’ai percuté Zidane. Il a très gentiment dit oui. Il a enlevé son bonnet et nous avons pris la photo », relate-t-il.

Ce n’est que plusieurs jours après l’accrochage que l’homme reçoit un coup de fil. Ce n’est pas le champion du monde 98 au téléphone mais un de ses représentants. « Il m’a dit que Zidane était très reconnaissant, raconte le conducteur. Ce jour-là, il était pressé parce qu’il allait à l’entraînement et il m’a remercié de ne pas l’avoir retenu en lui demandant de signer des t-shirts ou des places de match. » Ça mérite bien un maillot dédicacé tout ça.