Mercato OL : Jean-Michel Aulas reconnaît « avoir fait une erreur » concernant le départ de Pierre Kalulu au Milan AC

FOOTBALL Pierre Kalulu « avait tout pour probablement réussir à Lyon ». Mais c’est au Milan AC que le défenseur de 20 ans vient de signer son premier contrat professionnel

Jérémy Laugier

— 

Pierre Kalulu était encore à l'entraînement avec l'OL, le 10 juin à Décines, avant de filer pour signer son premier contrat professionnel au Milan AC.
Pierre Kalulu était encore à l'entraînement avec l'OL, le 10 juin à Décines, avant de filer pour signer son premier contrat professionnel au Milan AC. — Jérémy Laugier/20 Minutes
  • Les jeunes de l’OL suscitent (encore) des convoitises cet été, à l’image de l’attaquant Amine Gouiri (20 ans), transféré à Nice, et du latéral gauche Melvin Bard (19 ans), qui plairait au Bayern Munich.
  • L’OL s’est aussi trouvé confronté au récent départ du défenseur Pierre Kalulu (20 ans), qui a préféré signer son premier contrat professionnel au Milan AC que dans son club formateur.
  • Jean-Michel Aulas assume « une erreur » du club au sujet de ce joueur polyvalent parti en Italie à la fin de son contrat aspirant.

Jean-Michel Aulas peut reconnaître avoir eu tort sur un dossier, y compris au micro d' OL TV. C’est l’enseignement principal de sa sortie médiatique lundi sur la chaîne de son club. Ce regret de JMA ne concerne pas le récent transfert à Nice d'Amine Gouiri (sept millions d’euros), qui n’a jamais vraiment eu sa chance dans son club formateur (moins de 300 minutes avec le groupe pro en trois ans). Le président lyonnais est par contre revenu sur le départ cet été du défenseur Pierre Kalulu (20 ans comme Gouiri), qui a préféré signer son premier contrat professionnel au Milan AC qu’à l’OL, où il se trouvait en fin de contrat aspirant.

« On l’a perdu, probablement parce qu’on a fait une erreur, ça servira pour le futur », admet ainsi Jean-Michel Aulas, qui avoue « ne pas avoir vu venir ce départ ». Il avait tenté de convaincre in extremis le polyvalent défenseur en misant sur la force de persuasion de Juninho mais aussi de Tony Parker.

Kalulu passait même après Yanga-Mbiwa dans l’esprit de Garcia

« Il avait tout pour probablement réussir à Lyon, a insisté lundi le dirigeant de l’OL. Mais au cours d'une année où on était dans de grosses difficultés, les entraîneurs et le directeur sportif ont eu tendance à utiliser des joueurs ayant de l’expérience. » Pour finalement se classer 7e lors de l’arrêt prématuré de la saison de Ligue 1.

Tout en lui souhaitant « bonne chance », Jean-Michel Aulas n’a pas manqué de rappeler au sujet de Pierre Kalulu qu’il était « plus difficile de réussir dans un club étranger, surtout en Italie ». En constatant la saison passée qu’il était la 6e option de Rudi Garcia en défense centrale, y compris derrière Mapou Yanga-Mbiwa, et la 4e en tant que latéral droit, le jeune joueur a visiblement eu du mal à croire qu’il avait « tout pour réussir à Lyon ».