ASSE-Stade Rennais : Guirassy, Salin et Aguerd symboles de « la dynamique collective » du nouveau leader de la L1

FOOTBALL Parmi un groupe breton nettement supérieur aux Verts (0-3) ce samedi, Serhou Guirassy, Romain Salin et Nayef Aguerd réalisent un superbe début de saison

Jérémy Laugier

— 

Toute la rage de Serhou Guirassy après son nouveau but inscrit, ce samedi dans le Chaudron. JEAN-PHILIPPE KSIAZEK
Toute la rage de Serhou Guirassy après son nouveau but inscrit, ce samedi dans le Chaudron. JEAN-PHILIPPE KSIAZEK — AFP
  • Le Stade Rennais vient de marquer les esprits ce samedi en l’emportant nettement (0-3) chez une ASSE jusque-là leader et invaincue en Ligue 1.
  • Ce succès quasiment maîtrisé de bout en bout a encore mis en valeur les belles prestations de trois joueurs méconnus de l’effectif, à savoir l’habituel gardien remplaçant Romain Salin et deux des recrues Serhou Guirassy et Nayef Aguerd.
  • Notamment grâce à eux, les Bretons sont assurés d’être le nouveau leader du championnat à la fin du week-end.

Au stade Geoffroy-Guichard,

« Le classement est anecdotique, mais pas notre performance. » Julien Stéphan a eu cette habile formule, ce samedi, pour qualifier le large succès (0-3) de son équipe à Saint-Etienne, synonyme de première place en Ligue 1 après cinq journées. Un nouveau statut qui pourrait être amené à perdurer tant une force tranquille se dégage de ce Stade Rennais impitoyable contre une ASSE jusque-là invaincue. Au travers de cet éclatant succès dans le Chaudron, 20 Minutes retient trois joueurs symboliques de « la dynamique collective enclenchée » chère à Julien Stéphan.

Serhou Guirassy, plus qu’un finisseur

Depuis deux ans, le rendement offensif du Stade Rennais est extrêmement dépendant de l’efficacité chancelante de M’Baye Niang (29 buts en 81 matchs). En recrutant cet été pour 15 millions d’euros Serhou Guirassy (24 ans), le club breton a su corriger le tir sur le mercato. Car l’ancien avant-centre amiénois réussit un convaincant début de saison, avec en prime un troisième but inscrit ce samedi (après son doublé à Nîmes) d’un geste aussi spectaculaire qu’efficace à Sainté (0-2, 53e).

« Serhou travaille beaucoup pour le collectif, il est extrêmement généreux et il a été récompensé aujourd’hui par un joli but, loue Julien Stéphan. Il n’y a pas que son but, il y a tout ce qu’il fait pour les autres : les appels, les efforts défensifs, son jeu de corps qui lui a permis de provoquer énormément de fautes en première période. C’est un match plein de sa part. »

Romain Salin, plus qu’une simple doublure

Les longs épisodes de l’énorme transfert d’Edouard Mendy à Chelsea auraient très bien pu perturber le Stade Rennais depuis la reprise, et en particulier Romain Salin (36 ans), titulaire depuis la 2e journée de Ligue 1. Pour le premier clean-sheet breton de la saison, samedi dans le Forez, l’ancienne doublure du gardien sénégalais a été impeccable, notamment dans sa lecture de jeu. « Bravo à Romain pour la gestion de la profondeur, il a été parfait là-dessus », résume Julien Stéphan, conscient que son protégé a joué les Manuel Neuer en coupant bon nombre d’ouvertures distillées dans le dos de sa défense.

Interrogé sur la perspective de ne pas rechercher à tout prix un gardien numéro 1 au vu des performances de Romain Salin cette saison, l’entraîneur rennais s’est montré taquin : « Je suis surpris que vous soyez surpris de sa performance. Ça fait très longtemps que Romain est dans le monde professionnel, notamment au Sporting Portugal, et c’est un gardien de très bonne qualité, qui a aussi un rôle important dans le vestiaire. » Pour autant, il est certain que le Stade Rennais va bouger sur ce poste d’ici au 5 octobre. « C’est indispensable pour nous de remplacer le départ d’Edouard, rappelle ainsi Julien Stéphan. On aura un gardien supplémentaire d’ici la fin du mercato, et ensuite le meilleur jouera. »

Nayef Aguerd, plus qu’un défenseur

Il y a Sehrou Guirassy devant mais il y a aussi Nayef Aguerd derrière. Auteur d’une adaptation supersonique au Stade Rennais, l’ex-Dijonnais est à 24 ans en pleine réussite. Très solide et serein défensivement ce samedi, l’international marocain a en plus débloqué la rencontre contre l’ASSE d’un véritable coup de tête d’avant-centre (0-1, 33e). Ses débuts sont donc pour le moins remarqués, d’autant qu’il avait déjà marqué à Nîmes. « Notre association se passe très bien, confirme son partenaire Damien Da Silva. Nayef est quelqu’un de très ouvert et on a beaucoup échangé ensemble dès son arrivée. » Comme pour l’émergence de Romain Salin, le club rennais doit-il recruter à tout prix d’ici au 5 octobre au vu de la complicité de son nouvel axe central ?

« Il y a eu les départs de Joris Gnagnon et de Jérémy Morel donc il nous manque un autre défenseur central, tranche Julien Stéphan. La concurrence est notre leitmotiv, c’est elle qui fera avancer tout le monde. » Un avis partagé par Damien Da Silva himself : « C’est nécessaire, on va jouer la Ligue des champions, une compétition de très haut niveau qui va nous prendre beaucoup d’énergie physique et mentale. Un défenseur supplémentaire peut nous faire du bien. Le club est en train de grandir donc il y aura forcément beaucoup de concurrence dans cette équipe. » Et nul doute qu’elle sera boostée par l’envie de conserver le plus longtemps possible ce nouveau fauteuil de leader de la Ligue 1.