Droits TV : Canal + demande le même traitement de faveur en cas de renégociation entre Mediapro et la LFP

FOOTBALL Le patron de la chaîne Maxime Saada suit de très près la possible renégociation de contrat entre Mediapro et la LFP

A.L.G.

— 

Maxime Saada, le PDG de Canal.
Maxime Saada, le PDG de Canal. — XAVIER LEOTY / AFP

Alors que l’Assemblée générale de la LFP a validé un prêt à hauteur de 120 millions d’euros et que dans le même temps Mediapro a convoqué les médias mercredi pour une conférence très attendue, L'Equipe nous apprend que Canal + suit le dossier de très près.

En effet, selon un courrier daté du 8 octobre, au lendemain de l’interview de Jaume Roures, le boss de Mediapro, dans les colonnes du journal sportif pour demander un rabais à la Ligue sur les droits TV​ 2020-2024, Canal a signifié à la LFP que les règles devraient être les mêmes pour tous.

Canal veut apaiser les tensions avec la LFP

Ainsi, si jamais Mediapro obtenait l’accord de la LFP pour renégocier à la baisse son contrat, la chaîne cryptée dirigée par Maxime Saada exigerait qu’il en soit de même avec le sien. Ce dernier aurait d’ailleurs réitéré ce souhait de vive voix la semaine passée, lors d’un rendez-vous programmé entre le dirigeant de Canal + et le nouveau président de la Ligue Vincent Labrune.

Maxime Saada aurait également assuré aux instances françaises que sa chaîne avait la volonté de s’inscrire dans le sport sur le long terme tout en apaisant les tensions passées avec la Ligue afin de bâtir une relation plus sereine dans le futur.