Paris: La pub sexiste de l'AccorHotels Arena va être retirée du métro

POLEMIQUE L'affiche diffusée pour la réouverture du Palais omnisports de Bercy a été très critiquée...

R.B.

— 

La publicité sexiste de l'AccorHotels Arena dans le métro parisien.
La publicité sexiste de l'AccorHotels Arena dans le métro parisien. — Capture d'écran/DR

On enlève tout. La Mairie de Paris, via un tweet de l’adjoint aux Sports Jean-François Martins, a annoncé qu’elle allait retirer ce vendredi du métro de la capitale les affiches promotionnelles de l’AccorHotels Arena, anciennement Palais omnisports de Bercy, rouverte ce week-end après un an et demi de travaux. La faute à une campagne publicitaire sexiste.

La campagne de pub de @AccorH_Arena est regrettable et malheureuse. Elle sera retirée dès aujourd’hui à la demande de la ville de @Paris

— J-Francois Martins (@jfmartins) 23 Octobre 2015

 

Le slogan ? « Le seul lieu où les femmes sont à vos pieds », accompagné d’une photo de la joueuse de tennis Victoria Azarenka . à genoux face contre terre, pleurant une victoire ou une défaite. Dès jeudi, l’affiche était critiquée par le groupe communiste/Front de Gauche de Paris et par plusieurs internautes. Jean-François Martins évoque, lui, une campagne « regrettable et malheureuse ». Et désormais enterrée.

Dites @AccorH_Arena vous avez besoin de faire de la pub sexiste pour remplir Bercy ? pic.twitter.com/H4xPXierXe

— Christophe Najdovski (@C_Najdovski) 22 Octobre 2015

 

Vraiment ? En 2015 ? Ce genre de pub ? @AccorH_Arena @AccorH_Arena @Accorhotels pic.twitter.com/iA4POR35Dy

— Matthieu Mariotti (@MatMariotti) 22 Octobre 2015

 

Le groupe Accor s'excuse

De son côté, le groupe AccorHotels a affirmé à l'AFP avoir «demandé dès hier (jeudi, ndlr) à l'AccorHotels Arena le retrait des visuels de sa campagne de publicité».

«Le groupe regrette que cette campagne ait pu choquer et tient à présenter ses excuses auprès de celles et ceux qui se sont émus de cette publicité maladroite», poursuit le leader européen de l'hôtellerie, précisant que «cette campagne ne reflète ni les valeurs ni les engagements du groupe pour promouvoir la diversité et donner aux femmes toute leur place dans l'entreprise comme dans la société».