Coronavirus en Alsace : Six patients français ont atterri près de Hambourg

SOLIDARITÉ Un Airbus et un hélicoptère militaires ont transporté mardi de nouveaux patients français vers l’Allemagne pour soulager les hôpitaux du Grand-Est

C.Mo. avec AFP

— 

A bord de l'Airbus A330 de l'armée de l'air, en configuration Morphée (archives).
A bord de l'Airbus A330 de l'armée de l'air, en configuration Morphée (archives). — Ministere des Armees/SIPA

Les opérations de transferts de malades français du coronavirus vers l’Allemagne se sont poursuivies mardi pour soulager le travail des soignants dans un Grand-Est toujours saturé par l' épidémie de coronavirus.

Un Airbus A330 Phénix de l’armée de l’air, qui avait décollé vers 12 h d’Istres avant de redécoller de Bâle-Mulhouse peu après 14 h 30 avec à son bord six malades, a atterri en milieu d’après-midi à l’aéroport de Hambourg.

« D’autres vols suivront »

A bord de l’appareil équipé du dispositif d’évacuation Morphée, 25 militaires : un pilote et un copilote, 4 personnels navigants, 13 membres de l’équipage médical, 3 experts de l’institut de recherche biologique des armées, et 3 experts en sécurité NRBC (nucléaire, radiologique, bactériologique, chimique).

« Merci à nos soignants, à nos militaires et à l’Allemagne », a tweeté la ministre des Armées Florence Parly. Dans le même temps, elle a fait état d’évacuation de patients de Metz vers Essen dans un hélicoptère NH90 Caïman de l’armée de terre. « D’autres vols suivront dans les prochaines heures. »