Un policier de Strasbourg s'est suicidé avec son arme de service (illustration).
Un policier de Strasbourg s'est suicidé avec son arme de service (illustration). — E. Frisullo / 20 Minutes

FAITS DIVERS

Strasbourg : Un jeune policier se suicide avec son arme de service

Mikaël Libert

Le gardien de la paix de 26 ans s’est donné la mort à son domicile strasbourgeois

Jeudi, un policier strasbourgeois s’est donné la mort alors qu’il n’était pas en service a déclaré la police du Bas-Rhin sur son compte Twitter. Selon nos confrères des DNA, son geste n’était pas lié à son activité professionnelle.

Avec son arme de service

« Il avait 26 ans, il était gardien de la paix à Strasbourg depuis 2015. Il a choisi de nous quitter hier nous laissant tous dans l’incompréhension et le désarroi », écrit la police nationale du Bas-Rhin dans tweet posté ce vendredi matin. Le jeune policier s’est suicidé avec son arme de service, jeudi, à son domicile et alors qu’il n’était pas en service.

Selon les DNA, le fonctionnaire, affecté à la BST (brigade spécialisée de terrain) de Strasbourg, était célibataire et n’avait pas d’enfant. « Il va nous manquer terriblement, nous lui rendons hommage. Nos pensées vont vers ses proches et sa famille », a tenu à ajouter la police du Bas-Rhin.