Les sommets enneigés de la Sierra Nevada dominent l’Alhambra (Grenade).
Les sommets enneigés de la Sierra Nevada dominent l’Alhambra (Grenade). — Carlos Antunes/Getty Images

Sports d'hiver

A Sierra Nevada, l’Andalousie chausse les skis

A la fois proche de Grenade et de la côte méditerranéenne, la station Sierra Nevada est la plus haute d’Espagne et la plus au sud de l’Europe

  • Sierra Nevada est à la fois le nom d’une chaîne de montagnes d’Andalousie et une station de sports d’hiver en son sein.
  • Situé à une trentaine de kilomètres de Grenade, Sierre Nevada est la station la plus haute d’Espagne et la plus au sud de l'Europe.
  • Sur son versant sud, la chaîne de montagnes est baignée par la Méditerranée.

Dévaler les pentes le matin et passer l’après-midi à la plage, il n’y a qu’à Sierra Nevada qu’on y pensera sérieusement. Située dans la chaîne de montagnes du même nom, dans le sud de l’Espagne, à une trentaine de kilomètres à l’est de Grenade, cette station de ski avec un sommet à 3.478 m d’altitude est la plus haute d’Espagne. Et la plus méridionale d’Europe. Un emplacement atypique qui lui permet de jouer sur, au moins, deux plans.

Dominant l’Andalousie, région plus connue pour son art de la détente que pour sa pratique des sports d’hiver, Sierra Nevada est en effet « l’une des rares stations au monde à être aussi proche de la mer », assure Gloria Sementé, chargée de clientèle à l’agence de voyages Esquiades, spécialisée dans les séjours de ski en Espagne.

A une heure de Grenade

« On peut s’y rendre en une heure de route », précise Eulalia Queralt, chargée du marketing à l’office de tourisme espagnol à Paris. Ce cadre exceptionnel permet de conjuguer plage et montagne dans la même journée. Même au printemps. « Il est tout à fait possible, au mois d’avril, de skier à Sierra Nevada car, à cette altitude, il y a encore de la neige. On peut passer ensuite quelques jours à profiter de la Méditerranée car, pendant cette période, le climat vous invite déjà à prendre un bain », propose Gloria Sementé.

Et ce n’est peut-être pas plus mal. Comptant seulement 94 km de pistes, Sierra Nevada fait figure de Petit Poucet des stations de ski. « Si vous ne voulez que skier, comptez trois jours pour explorer tous les recoins du domaine », conseille Gloria Sementé. N’est pas les Deux Alpes qui veut. Les dimensions des lieux paraîtront idéales pour de courts séjours en famille, mais insuffisantes pour les grands passionnés de poudreuse. Qui auront quand même de quoi se mettre sous le bâton, s’ils affectionnent ski de fond et raquettes.

Les arguments de la station résident pour beaucoup dans ses environs. Au cœur d’un parc national, le massif offre de belles possibilités de randonnées au milieu des pins. Plus loin, c’est la ville de Grenade, à une heure de route, qui fait partie des escales obligatoires avec en point d’orgue la visite de l’Alhambra, palais du XIIIe siècle inscrit au patrimoine mondial de l’Unesco. Après une matinée tout schuss, quelques heures à bronzer les pieds dans l’eau, ce détour sera aussi l’occasion de déguster un « olla de San Anton », pot-au-feu typique de la région, et de boucler la soirée par un spectacle de flamenco. Des vacances au ski comme seule l’Andalousie peut en proposer.